Zoom sur les frais professionnels en portage salarial : remboursement et déductions

Le portage salarial offre non seulement une Sécurité sociale intéressante, mais possède également un autre point fort qui est l’opportunité possibilité de déduire certaines charges relatives à l’activité professionnelle. Si vous hésitez à vous lancer en tant que salarié porté, vous pourrez dissiper vos doutes en explorant ses avantages financiers. Découvrez donc les divers frais qui peuvent vous apporter un remboursement et les dépenses qui sont à vos charges.

Quels types de frais professionnels en portage salarial peuvent-être soustraits ou remboursés ?

Lorsqu’il s’agit de portage salarial, vous pouvez trouver de nombreuses catégories de charges. Les frais de gestion équivalents à ceux qui sont déduits par l’entreprise de portage, mais il y a aussi les frais de fonctionnement et les frais de mission. 

Cela peut vous intéresser : Zoom sur le concours avenir : qu'est-ce que c'est et comment se préparer ?

Les charges de fonctionnement à déduire

Lors de l’exercice de votre activité de salarié porté, vous êtes amené à effectuer diverses dépenses professionnelles, qui ne sont pas inhérentes à une mission en particulier. Ces frais peuvent être à la charge de votre employeur, c’est-à-dire l’entreprise de portage. Vous trouverez les détails de ces charges déductibles dans le contrat. Ces dernières sont regroupées en de nombreuses catégories :

  • Frais de bureautique : comme la papeterie, les cartouches d’imprimante, le mobilier ;
  • Dépenses relatives à l’acquisition de matériel informatique ou de prestations web, par exemple l’achat d’un ordinateur portable, l’hébergement d’un site internet, l’abonnement à un service Microsoft Office ;
  • Frais de prospection et de communication, qui comprend surtout l’inscription à un salon professionnel ou bien la publicité payante en ligne.

Le remboursement des frais de repas, transport et stationnement en portage salarial est un sujet complexe et variable. Il est important de bien connaître les règles applicables à votre situation pour augmenter vos déductions, notamment pour un portage salarial frais de déplacement et obtenir le remboursement de vos dépenses. 

Dans le meme genre : Le pouvoir du branding : comment les sweats personnalisés renforcent l'identité de votre entreprise.

La spécificité de la déduction de TVA

Les entreprises de portage qui proposent de récupérer la TVA sont peu nombreuses. Cependant, cela peut représenter un réel avantage pour vous. Ainsi, via ce système, la société de portage vous reverse le montant TTC que vous avez dépensé pour l’acquisition de matériel ou pour une prestation donnée, en plus du montant de la TVA. De ce fait, vous avez la possibilité de profiter d’un tarif semblable à une entreprise, même si vous êtes un particulier en tant que salarié porté. En effet, ce point peut avoir son importance lors du choix de la société de portage avec laquelle vous allez collaborer.

Les frais de mission à refacturer au client

En plus des charges déductibles habituelles, le portage salarial permet d'ajouter certains frais spécifiques sur les factures client. Ces frais correspondent à des dépenses réalisées pour répondre aux besoins d'une mission précise confiée par un client. Contrairement aux charges déductibles qui diminuent le bénéfice imposable du consultant, les frais spécifiques sont facturés directement au client et viennent s’intégrer au prix de la prestation. Bien évidemment, il faut négocier avec le client la prise en charge de ces frais et les faire apparaitre dans le contrat de prestation. Voici quelques exemples des frais que vous pouvez ajouter aux factures :

  • Frais de déplacement professionnel : le coût d’un aller-retour en transport en commun ;
  • Frais d’hébergement : si vous êtes contraint de passer une ou plusieurs nuits dans un hôtel pour vous rendre sur un lieu de travail éloigné de votre domicile ;
  • Dépenses pour du matériel relatif à la mission concernée ;
  • Montant des repas.

Quelles sont les dépenses qui seront à votre charge ?

Puisque vous êtes salarié consultant en portage, vous avez ainsi la possibilité de déduire ou de demander le remboursement de certains frais. Cependant, il y a des limites, pour éviter les abus et les dépenses non justifiées.

Il est à préciser que les frais de fonctionnement ne doivent pas être supérieurs à 30 % du salaire brut que vous vous versez. De ce fait, il est important de réaliser un calcul et d’anticiper ou bien de reporter des achats, afin de pouvoir complètement les déduire. En matière de frais de mission, il n’y a aucune limite, à part celle que le client vous impose. Ainsi, les achats de matériel et les recours à des prestations de service mixtes, c’est-à-dire à la fois professionnels et personnels, ne sont pas souvent déductibles auprès de votre employeur. Il en va de même pour les frais de représentation.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés