L’importance de la formation en restauration meuble

La restauration des meubles requiert des compétences avancées et des techniques précises, sans parler d’une solide culture en histoire de l’art. De nos jours, il existe différentes options permettant de maîtriser cette technique, de la formation initiale à la formation professionnelle. En effet, ce métier implique l’acquisition de compétences aussi bien techniques que commerciales. 

Ce qu’il faut savoir sur la formation de restaurateurs de meubles

Si vous avez  un projet de reconversion professionnel , pensez à vous inscrire à la formation en restauration meuble. Il convient de savoir que les restaurateurs de meubles sont des artisans censés donner une seconde vie au mobilier. Qu’il s’agisse de mobiliers anciens ou simplement usés, les restaurateurs sont capables d’opérer en respectant l’intention initiale du créateur du meuble tout en les transformant selon les exigences des clients.

A découvrir également : Ce qu'il faut savoir sur le cashback

Pour mener à bien ses missions, le restaurateur de meubles doit procéder par étapes. Après avoir récupéré le meuble chez le propriétaire, le restaurateur va établir un diagnostic complet du mobilier pour mieux choisir les techniques et les outils à utiliser. La réparation doit se faire dans le respect du principe de réversibilité. Les artisans doivent faire en sorte que les finitions sont impeccables pour assurer la satisfaction entière de ses clients. D’une manière générale, ils se chargent également de la livraison du mobilier restauré auprès des propriétaires. 

La formation en restauration meuble est importante dans le cadre où le travail ne se limite pas à une simple réparation. Cette intervention nécessite des techniques précises pour conserver le style et la qualité du meuble. Les restaurateurs sont donc tenus à effectuer des recherches historiques pour comprendre les techniques que le fabricant a utilisées à l’époque de création du meuble. De plus, les restaurateurs doivent se former régulièrement afin de maîtriser les dernières techniques et parfaire leur culture sur : 

Cela peut vous intéresser : Prise de rendez-vous en préfecture : toutes les alternatives possibles pour en obtenir !

  • L’histoire
  • Le patrimoine
  • Le mobilier

Les formations disponibles pour devenir un restaurateur de meubles

Le métier d’un restaurateur de meubles nécessite des compétences techniques et commerciales, comme il a été dit plus haut. En effet, disposer des compétences avancées dans le domaine est la meilleure façon pour garantir la satisfaction entière des clients. En revanche, les compétences commerciales sont aussi nécessaires pour être capables de nouer une relation concluante avec à sa clientèle.

Tout au long de la formation, les apprenants vont faire connaissance avec des techniques de restauration et manipulation des outils, des dessins, de l’étude des meubles et aussi de la gestion d’entreprise. Au fur et à mesure de l’évolution de leur activité, les restaurateurs de meubles peuvent être amenés à employer d’autres artisans pour l’aider. Dans ce cas, ils doivent être capables de bien gérer leur entreprise. 

Formations continues

Les formations continues en restauration de meubles sont accessibles sans diplôme. Autrement dit, les autodidactes et les débutants peuvent y participer. À l’issue de la formation, les apprenants pourront obtenir une certification professionnelle (restaurateur en mobiliers anciens ou mobiliers contemporains), un CAP ébénisterie (de niveau 3), un titre à finalité professionnelle d’ébéniste, le statut de technicien des arts mobiliers, sculptés et décoratifs, etc. 

Grâce aux formations continues, les apprenants peuvent exercer le métier dès l’obtention des certifications, des titres ou des diplômes. 

Formations initiales

Les titulaires d’un diplôme en ébénisterie ou les personnes disposant déjà d’une expérience professionnelle dans le même secteur peuvent prétendre aux formations initiales. Sachez qu’il est tout à fait possible d’exercer le métier de restaurateur de meubles avec un diplôme de niveau 3 ou de niveau 4. Le BMA (brevet des métiers d’art) est un diplôme pouvant être obtenu en deux ans. Toutefois, compte tenu de la concurrence, il est plus judicieux de poursuivre votre formation en restauration meuble jusqu’au niveau 5. 

Pour parfaire votre technique et votre connaissance artistique, il existe des formations préparant des diplômes de niveau 6 et 7. Il s’agit entre autres du DMA (diplôme des métiers d’art) incluant l’art de l’habitat, les options décors et mobilier et les options de restauration de meubles. À cela s’ajoute le diplôme national des métiers d’art et du design ou DNMADE (patrimoine ou objet). Il existe aussi le diplôme de Master (restaurateur du patrimoine, spécialités mobiliers), à l’Institut National du Patrimoine. 

Se spécialiser dans la restauration du meuble avec les formations non diplômantes

Pour ceux qui souhaitent poursuivre leur spécialisation dans la restauration des meubles, sachez qu’il existe des formations spéciales et non diplômantes. Ce type de formation est accessible à tous, sans condition de diplôme. Il est généralement proposé par des professionnels ou des experts dans le domaine de la restauration des meubles. Ces derniers proposent la formation au sein même de leur atelier pour que les apprenants puissent déjà s’habituer cet environnement de travail. Ce type de formation s’adresse principalement aux professionnels souhaitant aiguiser leur technique et aux amateurs. Il en est de même de toute personne souhaitant se reconvertir professionnellement.

Le stage de formation en relooking sur meuble comprend généralement des formules d’initiation, des formules de perfectionnement, des formations sur mesure, des formations adaptées à différents niveaux. Certains professionnels proposent même des formations certifiantes inscrites au RNCP (niveau 5), sachant que ce type de formation est éligible au compte CPF. 

Le choix de sa formation en restauration de meubles

Comme il existe de nombreuses formations pour devenir un restaurateur de meubles, il importe de bien choisir celle qui répond au mieux à ses attentes. 

Si vous préférez travailler en atelier ou faire une formation sous forme d’apprentissage, il vaut mieux opter pour les formations diplômantes. Les offres d’emploi destinées au restaurateur de meubles précisent que les candidats doivent avoir un niveau CAP au minimum. 

Pour ceux qui souhaitent travailler à leur propre compte, il n’est pas forcément nécessaire d’obtenir des diplômes. Les clients vont vous juger par rapport à la qualité de vos réalisations passées. Dans ce cas, les formations non diplômantes seront plus adaptées. 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés